Movement of Canada Geese in urban and rural areas of Iowa, USA
Déplacements des Bernaches du Canada dans les zones urbaines et rurales de l'Iowa, États-Unis

Benjamin Z. Luukkonen, Iowa Cooperative Fish and Wildlife Research Unit, Iowa State University; Department of Fisheries and Wildlife, Michigan State University
Robert W. Klaver, U.S. Geological Survey, Iowa Cooperative Fish and Wildlife Research Unit, Iowa State University
Orrin E. Jones III, Iowa Department of Natural Resources

DOI: http://dx.doi.org/10.5751/ACE-02128-170127

Full Text: HTML   
Download Citation


Abstract

Temperate-breeding Canada Goose (Branta canadensis maxima) abundance has increased to previously unrecorded levels, providing social, ecological, and economic value. However, there are also costs associated with abundant Canada Geese. Although hunter harvest is a valued, sustainable use of Canada Geese, the adaptability of geese to urban areas may result in lower susceptibility of geese to hunters, potentially reducing the contribution of hunter harvest to conflict reduction. Our goal was to compare movement of geese marked in urban and rural areas to assess efficacy of hunter harvest in managing urban goose populations. We marked 71 adult female Canada Geese during brood-rearing with GPS-GSM transmitters in urban (n = 45) and rural (n = 26) locations in Iowa, USA to monitor movement during the 2018-19 and 2019-20 Mississippi Flyway goose hunting season frameworks. We estimated the mean proportion of locations each group was available for hunter harvest and examined factors affecting home range areas using generalized linear mixed models. Additionally, we estimated habitat selection of urban- and rural-marked geese using a step-selection analysis. Urban geese had a lower proportion of locations in areas available to hunters (0.07 [95% CI: 0.04-0.13]) than rural geese (0.56 [95% CI: 0.34-0.76]), but median home range area was similar for each group and decreased in size from autumn to late winter. Canada Geese marked in urban areas were more likely to select developed areas and less likely to select wetlands than rural geese, and they had high selection of agricultural fields within city limits during goose hunting seasons. Although Canada Geese breeding in urban areas may be less available for hunter harvest, movement data show when and where opportunity exists to increase harvest susceptibility. Canada Goose management could require actions in addition to hunter harvest to achieve goals in urban areas.

Résumé

L'abondance de Bernaches du Canada (Branta canadensis maxima) se reproduisant en milieu tempéré a atteint des niveaux jamais enregistrés auparavant, ce qui présente des valeurs sociale, écologique et économique. Cependant, l'abondance de ces bernaches entraîne également des coûts. Bien que la chasse représente une utilisation durable et appréciée des Bernaches du Canada, l'adaptabilité de celles-ci aux milieux urbains peut les rendre moins vulnérables à la chasse, ce qui pourrait réduire la contribution de cette activité à la réduction des conflits. Notre objectif était de comparer les déplacements de bernaches marquées dans des zones urbaines et rurales pour évaluer l'efficacité de la chasse comme outil de gestion des populations de bernaches en milieu urbain. Nous avons marqué 71 Bernaches du Canada femelles adultes pendant l'élevage des couvées avec des émetteurs GPS-GSM dans des lieux urbains (n = 45) et ruraux (n = 26) de l'Iowa, aux États-Unis, afin de surveiller les déplacements pendant les saisons de chasse 2018-19 et 2019-20 dans la voie de migration du Mississippi. Nous avons calculé la proportion moyenne d'endroits où chaque groupe était disponible pour la récolte par les chasseurs et examiné les facteurs affectant la superficie des domaines vitaux à l'aide de modèles linéaires généralisés à effets mixtes. De plus, nous avons déterminé les habitats sélectionnés par les bernaches marquées à l'aide d'une analyse de sélection par étapes. Les bernaches en milieu urbain fréquentaient une proportion plus faible d'endroits dans les zones disponibles pour les chasseurs (0,07 [IC 95 % : 0,04-0,13]) que les bernaches en milieu rural (0,56 [IC 95 % : 0,34-0,76]), mais la superficie médiane du domaine vital était similaire pour chaque groupe et diminuait de l'automne à la fin de l'hiver. Les Bernaches du Canada marquées dans les zones urbaines étaient plus susceptibles de choisir des zones urbanisées et moins susceptibles de choisir des milieux humides que les bernaches en milieu rural, et elles sélectionnaient davantage les champs agricoles dans les limites des villes pendant la saison de chasse. Bien que les Bernaches du Canada qui se reproduisent dans les zones urbaines soient moins susceptibles d'être récoltées par les chasseurs, les données sur les déplacements montrent quand et où il est possible d'augmenter la probabilité de récolte. La gestion de la Bernache du Canada pourrait inclure d’autres mesures que la chasse pour qu’on atteigne les objectifs dans les zones urbaines.

Key words

Branta canadensis; habitat selection; home range; hunter harvest; migration; Mississippi Flyway; urban

Copyright © 2022 by the author(s). Published here under license by The Resilience Alliance. This article is under a Creative Commons Attribution 4.0 International License. You may share and adapt the work provided the original author and source are credited, you indicate whether any changes were made, and you include a link to the license.

Avian Conservation and Ecology ISSN: 1712-6568