Spatially explicit population trend estimates of owls in the Maritime provinces of Canada and the influence of call playback
Estimations spatialement explicites de la tendance des populations de Strigidés dans les provinces maritimes du Canada et influence de l'utilisation d'enregistrements sonores

Danielle M Ethier, Birds Canada
Rémi Torrenta, Birds Canada
Amy-Lee Kouwenberg, Birds Canada

DOI: http://dx.doi.org/10.5751/ACE-02075-170112

Full Text: HTML   
Download Citation


Abstract

Documenting and interpreting trends in the abundance and distribution of bird populations is critical to monitoring their status and setting conservation priorities. This process requires standardized monitoring and robust analytical techniques, which can resolve trends at spatial scales of management interest while disentangling the influence that various data collection protocols can have on the interpretation of results. We used a 19-year citizen-science-collected dataset (2001–2019), the Nocturnal Owl Survey, to assess abundance trends in Barred Owl (Strix varia), Northern Saw-whet Owl (Aegolius acadicus), and Great Horned Owl (Bubo virginianus) at both fine and broad-scales. To achieve this, we used a spatially explicit modeling approach that facilitates the borrowing of information across spatial boundaries, allowing for more robust trend estimates at finer spatial scales. Further, we assessed the potential influence of the call-playback protocol on trend estimates. At fine spatial scales, we found that a data collection protocol that includes call playbacks provided more precise results to assess relative changes in abundance (i.e., reduced uncertainty). At broader spatial scales, trend estimates were unaffected by data collection methodology (i.e., silent listening versus call playback). Specifically, at the scale of the region or province, we found that populations of focal owl species in the Maritimes of Canada have remained stable over the past 19 years. However, at finer scales, trends are more variable and may create opportunities to test alternative hypotheses about drivers of population change and the effects of management actions at scales amenable to conservation action. The statistical analyses are anticipated to form a national, publicly accessible framework for status assessments of owls in Canada and will provide resource managers and researchers a base from which to evaluate the influence of land management and conservation practices on owl populations across the nation.

Résumé

La documentation et l'interprétation de la tendance en matière d'abondance et de répartition des populations d'oiseaux sont essentielles pour qu'on puisse surveiller leur statut et établir les priorités de conservation. Ce processus requiert des techniques de suivis normalisés et d'analyses robustes, qui peuvent résoudre les tendances à des échelles spatiales d'intérêt pour la gestion tout en examinant l'influence que les divers protocoles de collecte de données peuvent avoir sur l'interprétation des résultats. Nous avons utilisé un ensemble de données collectées par des citoyens depuis 19 ans (2001-2019), l'Inventaire des Strigidés nocturnes, pour évaluer la tendance de l'abondance de la Chouette rayée (Strix varia), de la Petite Nyctale (Aegolius acadicus) et du Grand-duc d'Amérique (Bubo virginianus) à des échelles fines et larges. Pour ce faire, nous avons utilisé une approche de modélisation spatialement explicite qui facilite l'emprunt d'informations à travers les frontières spatiales, permettant d'obtenir des estimations de tendance plus robustes à des échelles spatiales plus fines. De plus, nous avons évalué l'influence potentielle du protocole relatif à l'utilisation d'enregistrements sonores sur les estimations des tendances. À des échelles spatiales fines, nous avons constaté qu'un protocole de collecte de données qui inclut l'utilisation d'enregistrements sonores fournissait des résultats plus précis pour évaluer les changements relatifs dans l'abondance (c.-à-d. une incertitude réduite). À des échelles spatiales plus larges, les estimations des tendances n'ont pas été influencées par la méthodologie de collecte de données (c.-à-d. l'écoute silencieuse par rapport à l'utilisation d'enregistrements). Plus précisément, à l'échelle de la région ou de la province, nous avons constaté que les populations des espèces de Strigidés examinées sont restées stables au cours des 19 dernières années. Cependant, à des échelles plus fines, les tendances sont plus variables et peuvent représenter des occasions de tester d'autres hypothèses quant aux facteurs de changement des populations et aux effets des mesures de gestion à des échelles se prêtant à des mesures de conservation. Les analyses statistiques devraient former un cadre national accessible au public dans le cadre de l'évaluation de la situation des Strigidés au Canada et fourniront aux gestionnaires de ressources et aux chercheurs une base à partir de laquelle ils pourront évaluer l'influence des pratiques de gestion et de conservation sur les populations de Strigidés dans tout le pays.

Key words

Bayesian hierarchical model; citizen science; conditional autoregressive model; Nocturnal Owl Survey; relative abundance trends; status assessment

Copyright © 2022 by the author(s). Published here under license by The Resilience Alliance. This article is under a Creative Commons Attribution 4.0 International License. You may share and adapt the work provided the original author and source are credited, you indicate whether any changes were made, and you include a link to the license.

Avian Conservation and Ecology ISSN: 1712-6568