Why is the Common Grackle becoming less common?
Pourquoi le Quiscale bronzé devient-il moins commun?

Noah P. Horsley, University of Illinois at Urbana-Champaign
Michael P. Ward, University of Illinois at Urbana-Champaign; Illinois Natural History Survey

DOI: http://dx.doi.org/10.5751/ACE-01879-160207

Full Text: HTML   
Download Citation


Abstract

Despite a generalist life history and a widespread distribution, the Common Grackle (Quiscalus quiscula) has declined by more than 58% since 1970. In Illinois, where this study was conducted, the current rate of decline is 7.03% annually. We hypothesized that low reproductive success in intensely agricultural areas is driving population decline. To test this, we quantified the nesting success and post-fledging survival of Common Grackles in central Illinois. Over a 2-year period, we monitored 188 nests and tracked the survival of 53 fledglings. Our estimate for nesting success of 0.622 (95% CI: 0.549-0.695) was much higher than the literature average of 0.267. Similarly, although post-fledging survival had not been estimated previously for Common Grackles, our estimate of 0.617 (95% CI: 0.471-0.764) was relatively high compared to that of other songbirds (range: 0.23-0.87). The most important factor influencing these estimates was ordinal date, which had a negative relationship with both nesting success and post-fledging survival. These results suggest that reproductive success is not the primary driver of population decline in Illinois. To expand upon the field portion of our study, we constructed a demographic model and used it to conduct a global sensitivity analysis. In our model, adult survival was the most influential demographic parameter in the context of population change. This study serves as an initial step in understanding the mechanism(s) of decline in the Common Grackle. We recommend additional research on the survival of Common Grackles, particularly in relation to persecution on the wintering grounds and exposure to agricultural chemicals.

Résumé

Malgré un mode de vie généraliste et une répartition étendue, le nombre de Quiscales bronzés (Quiscalus quiscula) a diminué de plus de 58 % depuis 1970. Dans l'Illinois, où cette étude a été menée, le taux actuel de diminution est de 7,03 % par an. Nous avons émis l'hypothèse voulant que le faible succès de reproduction dans les secteurs d'agriculture intensive soit à l'origine de la baisse de population. Pour vérifier cette hypothèse, nous avons quantifié le succès de nidification et la survie après l'envol du Quiscale bronzé dans le centre de l'Illinois. Sur une période de deux ans, nous avons suivi 188 nids et surveillé la survie de 53 oisillons. Nous avons établi que le succès de nidification était de 0,622 (IC 95 % : 0,549-0,695), valeur beaucoup plus élevée que la moyenne de 0,267 rapportée dans la littérature. De même, bien que la survie après l'envol n'ait pas été calculée auparavant pour le Quiscale bronzé, notre estimation de 0,617 (IC 95 % : 0,471-0,764) était relativement élevée par rapport à celle d'autres oiseaux chanteurs (plage : 0,23-0,87). Le facteur qui a influé le plus sur ces estimations était la date ordinale, qui montrait une relation négative avec le succès de nidification et la survie après l'envol. Ces résultats indiquent que le succès de reproduction n'est pas le principal moteur de la baisse des populations dans l'Illinois. Pour approfondir notre étude au-delà des travaux de terrain, nous avons construit un modèle démographique et l'avons utilisé pour effectuer une analyse de sensibilité globale. Selon notre modèle, la survie des adultes était le paramètre démographique le plus influent dans le contexte de changement advenant au sein des populations. Cette étude constitue une première étape dans la compréhension du ou des mécanismes sous-jacents à la baisse des populations du Quiscale bronzé. Nous recommandons de mener des recherches supplémentaires sur la survie du Quiscale bronzé, notamment en relation avec la persécution sur les sites d'hivernage et l'exposition aux produits chimiques en milieu agricole.

Key words

agricultural intensification; Common Grackle; common species; nest success; population decline; post-fledging survival

Copyright © 2021 by the author(s). Published here under license by The Resilience Alliance. This article is under a Creative Commons Attribution 4.0 International License. You may share and adapt the work provided the original author and source are credited, you indicate whether any changes were made, and you include a link to the license.

Avian Conservation and Ecology ISSN: 1712-6568