Cross-scale habitat selection reveals within-stand structural requirements for fledgling Golden-winged Warblers
La sélection d'habitat à différentes échelles révèle des exigences structurelles intra-peuplements chez les jeunes Parulines à ailes dorées ayant atteint l'âge de l'envol

Cameron J Fiss, Indiana University of Pennsylvania, Indiana, PA, USA; State University of New York, College of Environmental Science and Forestry, Syracuse, NY, USA
Darin J McNeil, Cornell University, Ithaca, NY, USA; Pennsylvania State University, State College, PA, USA
Amanda D Rodewald, Cornell University, Ithaca, NY, USA; Cornell Lab of Ornithology, Ithaca, NY, USA
Daniel Heggenstaller, Pennsylvania Game Commission, Jersey Shore, PA, USA
Jeffery L Larkin, Indiana University of Pennsylvania, Indiana, PA, USA; American Bird Conservancy, The Plains, VA, USA

DOI: http://dx.doi.org/10.5751/ACE-01807-160116

Full Text: HTML   
Download Citation


Abstract

The post-fledging period remains one of the most understudied portions of the avian lifecycle despite the fact that fledglings require resources distinct from those used during nesting. Post-fledging research can further inform breeding grounds management actions and improve conservation outcomes. While the Golden-winged Warbler (Vermivora chrysoptera) is known to make stand-level habitat shifts between nesting and post-fledging, the microhabitat conditions selected by fledglings remains unknown. We used cross-scale habitat selection analyses to evaluate the stand-specific microhabitat conditions required by fledgling Golden-winged Warblers in Pennsylvania. From 2014 through 2017 we radio-tagged and tracked 98 fledglings associated with 80 different sub-broods. We documented habitat use and compared habitat between fledgling and nest sites. Fledglings selected areas with dense overhead and lateral vegetation across stand types. Rubus cover and stem density of >2 m saplings were important in stand initiation and stem-exclusion stage stands, respectively. In mature forest upland and forested wetlands, fledgling Golden-winged Warblers selected for patches with lower basal area relative to what was available. Compared to nest sites fledgling locations contained less herbaceous cover and greater overhead vegetation density apparently provided by taller woody vegetation. Our findings suggest that management actions have high potential for creating post-fledging Golden-winged Warbler habitat, especially if factors such as invasive species and over-browsing are controlled during the regeneration stage of stands. Managers may need to take a proactive approach to create the structure required by fledglings in mature forest stand types where largely intact canopies inhibit understory regeneration. Existing management guidelines for the species should be updated to account for the unique vegetation structure required by fledglings during this stage of the lifecycle.

Résumé

La période qui suit l'envol des jeunes reste l'un des stades les moins étudiés du cycle de vie des oiseaux, malgré le fait que les jeunes ont besoin de ressources différentes de celles utilisées pendant la nidification. La recherche ciblant la période après l'envol des jeunes peut éclairer davantage les activités d'aménagement des lieux de nidification et améliorer les résultats de conservation. Bien que l'on sache que la Paruline à ailes dorées (Vermivora chrysoptera) change de type de peuplements entre la nidification et l'envol, les attributs de microhabitat sélectionnés par les jeunes restent inconnus. Au moyen d'analyses de sélection d'habitat à différentes échelles, nous avons déterminé les attributs de microhabitat spécifiques au peuplement requis par les Parulines à ailes dorées ayant atteint l'âge d'envol en Pennsylvanie. De 2014 à 2017, nous avons marqué à l'aide de radios et suivi 98 jeunes associés à 80 nichées différentes. Nous avons documenté l'utilisation de l'habitat et comparé l'habitat entre les sites utilisés par les jeunes ayant pris leur envol et les sites de nidification. Les jeunes ont choisi des secteurs avec une végétation supérieure et latérale denses dans tous les types de peuplements. La couverture de Rubus et la densité de tiges de gaules de >2 m étaient importantes dans les peuplements en phase d'établissement et ceux en phase d'exclusion des arbres, respectivement. Dans les forêts matures poussant en terrain sec et les milieux humides boisés, les jeunes parulines ont choisi des îlots à surface basale plus faible par rapport à ce qui était disponible. Comparativement aux sites de nidification, les sites utilisés par les jeunes comportaient une couverture herbacée plus faible et une densité de végétation supérieure plus grande, apparemment attribuable à une végétation ligneuse plus haute. Nos résultats indiquent que les activités d'aménagement ont un fort potentiel pour créer de l'habitat pour les jeunes Parulines à ailes dorées après leur envol, en particulier si des facteurs tels que les espèces invasives et le broutage excessif sont contrôlés pendant la phase de régénération des peuplements. Les gestionnaires devront peut-être adopter une approche proactive pour créer la structure nécessaire aux jeunes dans les types de peuplements forestiers matures où la voûte largement intacte empêche la régénération du sous-étage. Les directives d'aménagement existantes pour l'espèce devraient être mises à jour pour tenir compte de la structure végétale unique requise par les jeunes durant ce stade de leur cycle de vie.

Key words

forest management; post-fledging; radio-telemetry; songbird; Vermivora chrysoptera

Copyright © 2021 by the author(s). Published here under license by The Resilience Alliance. This article is under a Creative Commons Attribution 4.0 International License. You may share and adapt the work provided the original author and source are credited, you indicate whether any changes were made, and you include a link to the license.

Avian Conservation and Ecology ISSN: 1712-6568