Movement patterns and habitat preference of Oilbirds (Steatornis caripensis) in the southern Andes of Colombia
Habitudes de déplacement et préférence en matière d'habitat des Guacharos des cavernes (Steatornis caripensis) dans les Andes du sud de la Colombie

Sasha Cárdenas, Laboratorio de Ecología de Bosques Tropicales y Primatología, Departamento de Ciencias Biológicas, Universidad de Los Andes, Bogotá, Colombia; Departamento de Ecología y Territorio, Facultad de Estudios Ambientales y Rurales, Pontificia Universidad Javeriana, Bogotá, Colombia
Laura M. Cardona, Laboratorio de Ecología de Bosques Tropicales y Primatología, Departamento de Ciencias Biológicas, Universidad de Los Andes, Bogotá, Colombia
Maria A. Echeverry-Galvis, Departamento de Ecología y Territorio, Facultad de Estudios Ambientales y Rurales, Pontificia Universidad Javeriana, Bogotá, Colombia
Pablo R. Stevenson, Laboratorio de Ecología de Bosques Tropicales y Primatología, Departamento de Ciencias Biológicas, Universidad de Los Andes, Bogotá, Colombia

DOI: http://dx.doi.org/10.5751/ACE-01564-150205

Full Text: HTML   
Download Citation


Abstract

Habitat use and movement patterns in animals are usually determined by the availability of food, morphological and physiological traits, social systems, and safe sites to complete vital cycles. The objective of this study was to estimate the home-range area, daily traveled distance, and patterns of space use by Oilbirds (Steatornis caripensis), and the factors that can affect them in Cueva de Los Guacharos National Park (Huila, Colombia). We attached GPS devices to five individuals and recovered information from three. Home ranges were estimated by minimum convex polygon (MCP), 95 and 50% kernel methods. Traveled distances were estimated as the sum of the linear distances between sampling points (every 30 min), and patterns of habitat use were evaluated through ecological-niche factor analysis (ENFA), including forest cover, altitude, and degree of fragmentation. Analysis of habitat preference was done using 25 vegetation plots established in frequently used areas and species richness, and the proportion of consumed plants was compared with other locations within their distribution range. Home-range area was estimated to be 4517 km², possibly an underestimation due to reduced sample size. The average traveled distance per night was 55 km (range: 0-112 km). Analyses of habitat use showed a clear preference for areas with higher forest cover. Height above sea level was also largely associated with frequencies of habitat use, indicating a low use of areas above 3000 m, while the degree of fragmentation was not a strong predictor of habitat use. Finally, vegetation plots in frequently used areas showed a higher abundance of fruiting trees consumed by Oilbirds than control plots. Overall, Oilbirds have amazing movement capacity, being able to use distant landscape elements, and showing a clear preference for areas with forest cover, lower altitude, and areas with a high representation of the plant species they consume.

Résumé

L'utilisation de l'habitat et les habitudes de déplacement chez les animaux sont généralement dictées par la disponibilité de ressources alimentaires, les traits morphologiques et physiologiques, les systèmes sociaux et les sites sécuritaires pour compléter les cycles de vie. L'objectif de cette étude était de calculer la superficie du domaine vital, les distances parcourues quotidiennement et les profils d'utilisation spatiale des Guacharos des cavernes (Steatornis caripensis), et cerner les facteurs qui peuvent agir sur eux dans le parc national Cueva de Los Guacharos (Huila, Colombie). Nous avons posé des unités GPS sur cinq individus et avons obtenu des informations sur trois d'entre eux. Les domaines vitaux ont été calculés au moyen des méthodes du polygone convexe minimum (MCP) et des kernels à 95 et à 50 %. Les distances parcourues ont été calculées en sommant les distances linéaires entre les points d'échantillonnage (toutes les 30 min), et les profils d'utilisation de l'habitat ont été établis par l'analyse des facteurs de niche écologique (ENFA), y compris le couvert forestier, l'altitude et le degré de fragmentation. L'analyse des préférences en matière d'habitat a été réalisée en inventoriant les espèces végétales dans 25 parcelles réparties dans des endroits fréquemment utilisés, et la proportion des plantes y ayant été consommées a été comparée avec celle d'autres endroits situés dans leur aire de répartition. Le domaine vital a été établi à 4 517 km², sans doute une sous-estimation en raison de la faible taille de l'échantillonnage. La distance moyenne parcourue par nuit était de 55 km (étendue : 0-112 km). Les analyses de l'utilisation de l'habitat ont montré une nette préférence pour les endroits avec un couvert forestier dense. L'altitude au-dessus du niveau de la mer était aussi grandement associée avec la fréquence d'utilisation de l'habitat, les endroits au-dessus de 3 000 m étant peu utilisés, alors que le degré de fragmentation ne s'est pas avéré une bonne variable explicative de l'utilisation de l'habitat. Finalement, les parcelles de végétation dans les endroits fréquemment utilisés avaient une abondance plus grande d'arbres fruitiers consommés par les guacharos que les parcelles témoin. Dans l'ensemble, les Guacharos des cavernes ont une capacité de déplacement incroyable, étant capables d'utiliser des éléments distants du paysage, et montrent une préférence certaine pour les endroits offrant couvert forestier, faible altitude, et abondance des espèces végétales qu'ils consomment.

Key words

birds; daily travel distance; habitat use; home range; movement ecology

Copyright © 2020 by the author(s). Published here under license by The Resilience Alliance. This article is under a Creative Commons Attribution 4.0 International License. You may share and adapt the work provided the original author and source are credited, you indicate whether any changes were made, and you include a link to the license.

Avian Conservation and Ecology ISSN: 1712-6568